définition échafaudage

définition échafaudage

Un échafaudage est « un équipement de travail, composé d’éléments montés de manière temporaire en vue de constituer des postes de travail en hauteur et permettant l’accès à ces postes ainsi que l’acheminement des produits et matériaux nécessaires à la réalisation des travaux »

Lexique échafaudage

  • Accès : Disposition pour la circulation verticale des personnes, échelles, escaliers.
  • Amarrage :  Élément reliant un échafaudage à un bâtiment existante.
  • Ancrage : dispositif inséré ou attaché à la façade d’un bâtiment pour l’amarrage
  • Arrière : partie de l’échafaudage plus éloignée de la construction
  • Avant : partie de l’échafaudage plus proche de la construction
  • Bracon : Diagonale reprenant un porte-a-faux ou mise en place en renfort de poutre
  • Butons : Tube buté à une extrémité pour ramener les efforts vers la surface d’appui. ou pour éviter tout déplacement de la structure.
  • Colliers : Eléments permettant l’assemblage des tubes entre eux.
  • Console : Élément porteur  en porte-a-faux pour réaliser une  extension du plancher ou de la structure.
  • Contreventement : Dispositif qui donne plus de rigidité à l’échafaudage afin d’éviter sa déformation
  • Diagonale : idem Contreventement
  • Galet : Partie constitue d’une roue pivotant autour d’un axe et d’une chape, permettant la mobilité de la structure d’un échafaudage fixe.
  • Garde corps : Lisse et sous-lisse destinés à la protection des personnes sur un plancher de la structure.
  • Goujon : Pièce de liaison de 2 tubes coaxiaux. Le Goujon est destiné à leur alignement et à la reprise de l’effort d’un tube à l’autre.
  • Hauban : câble d’amarrage au sol
  • Implantation : Disposition de la base de l’échafaudage au sol
  • Lisse ou Longeron : élément horizontal reliant 2 montants ou poteaux
  • Maille : Intervalle entre 2 poteaux successifs (parallèles à la façade)
  • Montant : élément vertical de la structure (partie du poteau)
  • Moise : élément horizontal reliant 2 montants ou poteaux (idem lisse , longeron)
  • Nœud : Point de connexion entre des éléments de directions différentes.
  • Pare gravois :
  • Passage piéton : Partie de la structure de l’échafaudage (départ) qui assure la sécurité de circulation du public sous l’échafaudage
  • Plancher : élément de surface de travail, participant ou pas à la structure de l’ensemble. Des contreventements horizontaux sont obligatoires si le plancher n’est pas assujetti à l’ossature.
  • Plateau : élément de plancher destiné à supporter un charge. (s’il est prévu, peut faire office de contreventement horizontal)
  • Plinthe : Élément de protection installée en rive de plancher (contre les chutes de gravats, objets, personnes …). Sa hauteur minimum est de 15 cm.
  • Porte planche : Voir traverse intermédiaire
  • Poutre de franchissement : Dispositif de l’échafaudage destiné à supprimer localement des poteaux dans la structure afin de permettre une ouverture dans l’échafaudage.
  • Poteau : Ensemble de montants.
  • Potence : Console assignée à supporter une charge (ou une poulie). Sa capacité est inscrite
  • Portillon : Élément permettant temporairement le passage au travers d’un garde-corps.
  • Socle réglable : idem vérin de pied.
  • Stabilisateur : Ensemble permettant d’améliorer la stabilité d’un échafaudage en augmentant les dimension de sa base.
  • Trappe : module rabattable pour fermer les trémies (passages) de plancher.
  • Traverse : élément horizontal de la structure perpendiculaire à la façade.
  • Traverse intermédiaire : élément support intermédiaire destiné à reprendre la portée des plancher. Les traverses sont fixées sur les moises,
  • Treuil : Outil de levage
  • Vérin de pied : Élément à la base des poteaux destinés à mise à niveau de la structure.
  • Vérin d’amarrage : Élément servant à l’ancrage sur la façade permettant la reprise d’efforts perpendiculaires à celle-ci.